jeudi, décembre 12, 2019
  • Accueil
  • Matériaux
More

    Acheter des bijoux en ivoire ?

    L’ivoire, ce matériaux précieux, autrefois très recherché, a permis la réalisation de nombreux bijoux et objets décoratifs. Aujourd’hui, il est associé à l’extinction animale et au braconnage. Interdit à la production et à la vente, quand est-il de l’ivoire d’occasion et de sa revente ? Nous allons éclaircir ce sujet sensible !

    Qu’est-ce que l’ivoire ?

    La polémique autour de l’ivoire s’explique par sa nature, puisqu’il s’agit d’un matériau organique d’origine animale. Souvent symbolisé par les défenses des éléphants, il ne faut pas oublier que bien d’autres animaux en sont pourvus et sont braconnés pour ce commerce aujourd’hui illégal. Le rhinocéros, l’hippopotame, le narval et le morse en font partie. Apprécié pour sa beauté, l’ivoire a longtemps été utilisé en joaillerie, en sculpture, en incrustation sur des meubles, en art de la table, pour des boules de billard, pièces d’échecs, etc.

    Une législation sévère pour l’ivoire

    Si aujourd’hui le commerce d’ivoire est interdit, c’est grâce à la signature de la “Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction” en 1973 à Washington. En Europe, la revente d’ivoire est tolérée uniquement pour les antiquités, ce qui favorise les arnaques des braconniers. En France, des dérogations sont possibles pour les objets en ivoire datant d’avant 1975 et possédant un certificat intra-UE. Ce n’est que depuis 2016 que la loi s’est durcie, avec un plan d’actions pour éradiquer le trafic d’espèces sauvages. Même si des failles dans le système sont encore à déplorer, la détention d’ivoire brut, comme des défenses d’éléphant ou de la corne de rhinocéros, est totalement illégale.

    Quelles alternatives à l’ivoire ?

    Son commerce et sa production étant prohibés, certains amateurs d’ivoire se sont tournés vers des alternatives plutôt intéressantes et totalement légales, sans cruauté animale. Vous pourrez ainsi trouver de l’ivoire dit végétal, qui s’obtient par les fruits d’un palmier à ivoire, cultivé et encadré par le commerce équitable. Appelés “caryopses”, les fruits contiennent un liquide qui durcit pour former une boule pouvant être transformée en bijoux, art de la table, touches de piano, etc. Vous pourrez aussi avoir recours à de la résine, qui imitera à merveille l’ivoire, autant dans son aspect et sa dureté que dans sa durabilité. Il existe aussi le celluloïde, qui a beaucoup été utilisé à partir de 1873, pour remplacer l’ivoire dans la création de divers objets. L’ivoirine ne fait donc pas partie de cette liste, puisqu’il s’agit de poudre d’ivoire agglomérée, donc, elle aussi, totalement proscrite.

    Pour conclure, il n’est pas rare de nos jours d’hériter d’objets en ivoire, encore faut-il savoir le reconnaître… Vous pouvez déjà vérifier son poids qui doit être lourd en raison de la densité du matériau et son aspect doit être parfaitement lisse. Il est possible de confondre l’os et l’ivoire, d’où la nécessité de rencontrer un expert en la matière. Puis, pour celles et ceux qui veulent des bijoux ou objets aussi esthétiques que l’ivoire pur, il vous reste les différentes alternatives ci-dessus. Le monde animal vous remerciera !

    Plus d'articles

    Où trouver les plus beaux bijoux de créateurs français ?

    Nous aimons tous porter des bijoux. On aime en avoir plusieurs pour varier les plaisirs, pour adapter selon notre tenue, la saison, le temps...

    Bijou du Titanic : l’histoire vraie du Cœur de l’océan

    Titanic est une romance dramatique américaine sortie en 1997. Le film raconte l’histoire de deux jeunes passagers du paquebot Titanic naufragé en 1912. Il...

    Bracelet cheville en argent : toujours tendance ?

    Il y a quelques années encore, vous portiez chaque été des bracelets de cheville pour être tendance. Vous vous demandez si aujourd’hui cette tendance...